Documentation libre et rédigée en français, à l’intention des équipes de développement de Logiciels Libres de Gestion d’Officine de pharmacie.
You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 

2.7 KiB

La fonction d’ordonnancier

Un ordonnancier est un registre de toutes les délivrances de médicaments effectuées par l’officine.

Le registre

(articles R5132-9 et R5132-36 du CSP)

L’ordonnancier peut être matérialisé par un système informatique qui :

  • empêche toute modification des données après validation de leur enregistrement ;
  • permet l’accès aux données pour consultation et exploitation ;
  • permet une édition immédiate chaque page éditée devant comporter le nom et l'adresse de l'officine (à la demande de toute autorité de contrôle) ;
  • garantit l’intégrité des données ;
  • garantit la pérennité sur 10 années des données ;
  • duplique les données sur un second support pour leur conservation, le premier servant à la consultation habituelle.

Les enregistrements

(article R132-10 du CSP)

Pour chaque médicament délivré, sont enregistrés :

  1. Les noms et adresses du prescripteur et selon le cas :
    1. le nom de son établissement de santé ou de son service, dans les cas des médicaments classés dans les catégories des médicaments à prescription hospitalière et à prescription initiale hospitalière ;
    2. sa spécialité dans le cas d’un médicament classé dans la catégorie des médicaments à prescription réservée à certains médecins spécialistes.
  2. Les noms et adresses selon le cas :
    1. du malade (à l’exception des toxicomanes qui se présentent spontanément dans l’établissement, article L3414-1) ;
    2. du détenteur du ou des animaux, ;
    3. de la mention « Usage professionnel » (cas du stock professionnel du prescripteur) ;
  3. La date de délivrance ;
  4. La dénomination ou la formule du médicament ou de la préparation ;
  5. Les quantités délivrées.

Sources